40 ans, l'heure du bilan pour Talenz Sofidem

Agrandir le text
Diminuer le text
Partager Imprimer
Mots clés  

"Quarante ans est un âge terrible. Car c’est l’âge où nous devenons ce que nous sommes.” Ce sont ces mots - porteurs de sens - de Charles Péguy, que TALENZ SOFIDEM a choisi de faire figurer sur le carton d'invitation à la soirée anniversaire du cabinet lavallois...

C'est dans un joli jardin, au cœur du quartier historique de Laval, que TALENZ SOFIDEM a convié collaborateurs, clients et partenaires privilégiés pour souffler les 40 bougies du cabinet lavallois.

Placée sous le signe de la convivialité, cette soirée a donné lieu à quelques prises de parole émotionnellement très fortes.

Philippe Noury a salué l'implication des collaborateurs et son corollaire la grande fidélité des clients, présents en grand nombre à cette soirée ; il a insisté sur les qualités humaines et les belles rencontres qui ont jalonné la vie du cabinet lavallois ;  Joël Boisgontier, quant à lui,  a tenu à associer à ce bel anniversaire les trois premières retraitées du cabinet, après plusieurs décennies passée au sein de Sofidem. Enfin, Jean-Paul Noury, fondateur du Cabinet en 1976, a poussé avec brio et beaucoup d'émotion la métaphore marine pour retracer les grandes étapes de ces "40e rugissants..."

 40 ans ? Un cap... mais aussi, pour le cabinet, l'âge de la maturité, une étape vers plus de sagesse, vers une affirmation des défis qu'il a commencé à relever notamment en créant le réseau national TALENZ et en s'attelant au vaste chantier de la révolution numérique ; "des chantiers qui ne manquent pas mais qui nous permettent de nous projeter aisément dans l'avenir" a conclu Philippe Noury.

 

Légende photo :

De gauche à droite : Jean-Marc Tibaldi (associé Paris), Joseph Bruneau (ex-associé), Marc Chemineau, Manuel Besnard, Loïc Garrault (ex-associé), Jean-Paul Noury (fondateur), Pierre Renaudin (ex-associé), Joël Boisgontier, Sami Louedec, Philippe Noury et François Le Spegagne.